29.1.09 1 commentaires

Clark - Body Riddle [warpcd 149 / Warp Records 2006]

Clark signe ici sont meilleur album et de loin. Sur ses précédents il se penchait sur une electronica plutôt déconstruite avec un penchant ambient, sur Body Riddle il livre sa vision très personnelle de l'IDM des années 2000.

Les rythmes sont passés à la moulinette et les envolées acid sont hallucinantes. L'album est sauvage et puissant, ça envoie du lourd !


Il passe sans problème d'un beat hip hop sur
Ted ou Vengeance Drools à une comptine de boîte à musique sur Night Knuckles (souvenez vous de Nannou d'Aphex Twin...) !

Un chef d'oeuvre tout à fait dans la ligné d'un
Aphex Twin. Attention risque d'addiction !

Acheter l'album

Clark - Body Riddle [warpcd 149 / Warp Records 2006]
29.1.09 0 commentaires

Múm - Finally We Are No One [FATCD18 / FatCat Records 2002]

Après un premier album acclamé (Yesterday Was Dramatic - Today Is OK) Múm revient avec cet album très attendu.
La musique de Múm est pour le moins originale, en effet le groupe (ils sont quatre, tous vivent en Islande) mélange pop, electronica voir même folk !


Ils ont un talent fou pour créé de belles mélodies, fragiles et touchantes. Ils utilisent beaucoup d'instruments acoustiques ce qui donne ce côté authentique. L'album est une merveille downtempo, ont ce laisse porter par les chants délicats et les mélodies enfantines.


Le son est parfois très morose et froid ce qui nous fait indéniablement penser qu'ils sont influencés par leur environnement, l'Islande, île perdue dans l'océan Arctique. Cet atmosphère créée un sentiment de solitude, on se sent comme coupé du monde.

Un album parfais pour les néophytes qui aimeraient se mettre à l'electronica.


Acheter l'album

Múm - Finally We Are No One [FATCD18 / FatCat Records 2002]
27.1.09 1 commentaires

Polygon Window - Surfing On Sine Waves [warp cd7 / Warp Records 1993]

Comme promis voici le second volume de la série Artificial Intelligence.

Polygon Window alias Richard D. James (Aphex Twin) a connu une période très prolifique dans la première moitié des 90's, changeant de pseudos plus vite que son ombre.

Aphex ou plutôt Polygon Window s'applique à mélanger les genres comme à son habitude. Sur Polygon Window il créé un fabuleux morceau IDM avec ses nappes ambient et un beat techno.
Quoth est carrément un hymne rave. Ultra minimaliste, cette techno balance un beat lourd et des percus industrielles qui retourne l'auditeur.
Un touche d'Acid tourmentée sur Untitled accompagnée pour finir d'une langoureuse et fragile ballade ambient sur Quino - phec.

Un album original et toujours aussi novateur. Une musique libre et puissante, sans préjugés ni retenue. Aphex Twin est un compositeur de génie laissant libre cours à son imagination, ne se refusant aucune expérimentation.

Cette liberté est palpable dans chaque son ou texture laissant l'auditeur groggy et étourdit se demandant s'il n'est pas victime d'hallucinations auditives.

Acheter l'album (réédition de 2001 comprenant 2 titres de plus que l'original sortit en 93)

Polygon Window - Surfing On Sine Waves [warp cd7 / Warp Records 1993]
26.1.09 3 commentaires

Burma Project - Synestezja [eta-cd 013 / etaLABEL 2007]


La dark Ambient est devenu l'un de mes centre d'intérêt. Mis à part Plastikman il s'agissait d'un style que je connaissais mal.
N'arrivant pas à dormir cette nuit. Je me suis plongé sur Le Projet Birman.
Cet album est une entité qui ne montre pas sa forme, elle est là, on la sent sous nos pieds mais elle ne se montre jamais totalement (la comparaison qui me vient à l'esprit est la fumée noire de Lost).
Je fais le parallèle avec Lost car son concept s'applique parfaitement dans le cas de Syntestezja: les secrets révélés en amènent d'autres.
Silent Approach, quelque chose se déplace mais quoi ?
Sur First Contact ont se rapproche de cette chose sans oser y mettre un visage.
Dreaming About Earth
nous plonge au fond du gouffre. Une lumière nous attire, un mur s'effondre. Bloqué. Impossible de faire machine arrière.

Une voix s'élève résonne sur les parois. Le bout du tunnel se rapproche.
True Comprehension, la piste la moins oppressante où l'on commence à comprendre, tout ce qui se trame dans notre dos depuis que le bouton Play a été pressé.
Ancient Machinery et Searching For The Elders ferment finalement l'album sur de nouvelles intérogations comme pour nous rappeler que cet album est un mystère qu'ont ne pourra résoudre qu'après plusieurs écoutes.

Un album génial pour s'échapper de la routine quotidienne et mettre le stress de côté pendant une heure. Un voyage magnifique !

Acheter l'album (sortit sur etaLABEL, un petit label polonais très discret avec de très bonnes sorties)

Burma Project - Synestezja [eta-cd 013 / etaLABEL 2007]
25.1.09 0 commentaires

Deadbeat - New World Observer [sc 027 cd / ~scape 2005]

New World Observer est un album d'une richesse étonnante. Deadbeat mène sa barque entre une techno dubby (sa marque de fabrique) et des morceaux Ambient voir même Trip Hop. Guitare, piano, violon, instruments orientaux.. tout y passe !

Les morceaux sont super bien construit, les beats et breaks sont ingénieux et surprenne à chaque fois. Le génial N'importe Quoi est un modèle du genre, les micros samples et autres cuts sont maîtrisés à la perfection.

Les titres plus langoureux avec de belles basses rondes et de jolies instrumentaux et voies sont aussi très réussis (Slow Rot From Rhetoric et Ruination mélanges avec talent le dub et le Trip Hop !).

Acheter l'album

Deadbeat - New World Observer [sc 027 cd / ~scape 2005]
23.1.09 3 commentaires

Various - Artificial Intelligence [WARP CD6 / Warp Records 1992]

Chaque semaine vous aurez droit à un album de la mythique Artificial Intelligence series.

Ce premier volet est considéré comme le premier album IDM. On y retrouve de nombreux artistes phares du label, Autechre, The Dice Man (Aphex Twin), Speedy J, Musicology (alias B12), IAO (alias Black Dog Production), Up! (alias Richie Hawtin)....

On oscille donc entre Ambient et Techno, les morceaux sont d'une qualité extraordinaire, ils n'ont quasiment pas vieillit !


Un classique absolu !


Acheter l'album

Various - Artificial Intelligence [WARP CD6 / Warp Records 1992]
23.1.09 0 commentaires

VA - Multicast presents Further Obliq Perspectives


OM

Une bien belle compilation qui explore les divers facettes de l'électronica. Des morceaux mélancoliques tendance B.O, d'autres ambiance plus chill psychédélique ou plus dark, des tracks plus électro lorgnant sur Monolake , Multicast (aka Jeff Holland, Nathan Jantz and Dave Alexander) nous présente une maîtrise étonnante et intelligente de cette musique.

(le track Hall Of The Inverted Mushrooms est à lui tout seul est une bombe dark-tronica du meilleur effet qui mérite le détour). Les fans d'expérimental ou de sonorités à la sauce Ae auront aussi leur compte, ainsi même que ceux habitués à la techno primitive des années 90 (ie notamment les sons Hollondais ou de B12 par exemple). Bref une petite perle à découvrir et à apprécier afin de garder un regard obliq sur les choses!

1 Multicast Spitfire (6:46)
2 Multicast mRouter (6:16)
3 Crix Madine Crix Madine's Theme (5:33)
4 Ted Sturgeon Spongex (2:49)
5 Multicast Hall Of The Inverted Mushrooms (5:58)
6 Freq Modif Electrolytic Soul (6:29)
7 Multicast La Honda (It Is What It Is) (4:04)
8 Crix Madine The Defection (3:35)
9 Freq Modif Twilight (5:23)
10 Multicast Foehn (5:28)
11 Ted Sturgeon Tonka (5:05)
12 Crix Madine Nectarine Sun (Part 2) (2:48

Acheter l'album

VA - Multicast present Further Obliq Perspectives (K2o14 CD / K2 O Records 2002)
22.1.09 0 commentaires

*RARE* Warp Vision presents Motion [WARP 23 V / Warp Records 1994]


Attention objet (très) rare !

Pour la sortie du dernier volet de la série des Artificial Intelligence, à savoir la compile Artificial Intelligence 2, Warp a demandé à Phil Wolstenholme de créer une vidéo d'animation 3d pour accompagner les tracks de l'album.

Sortie en VHS en édition limitée, elle fut présentée à Londres en avant première lors d'une soirée Warp.

Les images d'animations font un peu cheap voir kitsh aujourd'hui mais il faut savoir qu'à l'époque (1994) de la sortie, Motion à fait sensation. Les textures et la fluidité atteinte était alors inédites !

Pour ceux qui ont vu le clip Basscadet de Autechre, il est en faite tiré de ce film. On y retrouve aussi Polygon Window, Richard H. Kirk, Beaumont Hannant, Speedy J....

Un moment agréable à passer devant ce film (40 minutes), les collectionneurs du label seront aux anges ! Déjà rien que la bande son est géniale alors avec les images que demande le peuple !

Warp Vision presents Motion [WARP 23 V / Warp Records 1994] Part1
Warp Vision presents Motion [WARP 23 V / Warp Records 1994] Part2
Warp Vision presents Motion [WARP 23 V / Warp Records 1994] Part3
22.1.09 0 commentaires

Danton Eeprom - Confessions Of An English Opium Eater [IF 2006 / Infiné 2007]



Danton Eeprom retourne littéralement la planète techno à la sortie de son morceau Confessions Of An English Opium-Eater.

Comme le titre l'indique, c'est un véritable trip sous opium qui nous attend. Une Techno très dark et psychédélique, de longues (le morceau s'étire facilement sur une dizaine de minutes) montées angoissante et une puissance dévastatrice.


La face B (présent uniquement sur l'EP digital),
Noovy achève l'auditeur et sort l'artillerie lourde avec un beat puissant et ses percus incontrôlables.


Acheter l'EP

Danton Eeprom - Confessions Of An English Opium Eater [IF2006 / Infiné 2007]
22.1.09 0 commentaires

Proem - Socially Inept [merck023 / Merck 2004]

Socially Inept est un petit bijoux d'IDM, un vaste laboratoire pour musique électronique.

Proem lâche les chevaux et nous montre l'envergure de son talent. Il expérimente une multitude de rythmiques et textures. Des ballades downtempo/ambient comme rarement j'en est entendu (le magnifique morceau d'ouverture, calme et rassurant : I don't Know How To Tell). Tout au long de l'album Proem développe des mélodies imparables qui donne l'impression de tranquilité et de détente absolue.

Parfaitement à l'aise également quand il nous propose des titres rapides et véloces exploitant des sons triturés emmenés par des beats insaisissables.

Acheter l'album

Proem - Socially Inept [merck023 / Merck 2004]
20.1.09 1 commentaires

Subheim – Approach [TA004 / Tympanik Audio 2008]

Un album qui regorge de pépites Downtempo/Ambient ! A la première écoute l’ambiance générale plutôt austère peu paraitre incongrue mais à la seconde on s’aperçoit que l’album est très jouissif !

Les tracks sont construit d’une manière assez particulière, avec des beats typique electronica, des bidouillages électronique et surtout des envolées au piano à tomber par terre ! Ce type connait ses classiques.

Il s’y dégage une certaines dramaturgie avec des influences très cinématographique, les morceaux ont de grande montées, avec des voies très présentes (les voies amène une intensité aux morceaux un peu comme dans ceux de Murcof) et des sons parfois orientaux qui ajoute une touche d'originalité en plus.


Acheter l'album [Tympanikaudio.com]

Subheim – Approach [TA004 / Tympanik Audio 2008]
20.1.09 0 commentaires

Arovane - Lilies [towerblock cd 020 / City Centre Offices 2004]

Arovane signe ici son album le plus mélancolique. Un album IDM plutôt classique avec de belles mélodies voluptueuses et des beats bien travaillés (l'excellent Instant Gods Out Of The Box avec son ryhtme qui lorgne vers le hip hop).

Lilies est parfait pour s'endormir tranquillement après une longue journée de travail.

Acheter l'album

Arovane - Lilies [towerblock cd 020 / City Centre Offices 2004]
19.1.09 0 commentaires

Sortie d'album : The Black Dog - Further Vexations [09/04/09]

The Black Dog revient avec un nouvel album, espérons qu'il soit aussi bon que Radio Scarecrow !

" We are pleased to announce that our latest album is being mastered and will drop on 09/04/09 on Soma. More news, website and samples to follow. "


The Black Dog - Further Vexations
1. Biomantric L-if-e
2. 0093
3. Phil: Because Ov, indeed
4. You’re Only SQL
5. We Are Haunted
6. CCTV Nation
7. Stempel
8. Northern Electronic Soul [Part 1]
9. Northern Electronic Soul [Part 2]
10. Northern Electronic Soul [Part 3]
11. Skin Clock
12. Dada Mindstab
13. Tunnels Ov Set
14. Later Vexations
15. Kissing Someone Else’s D.O.G

Source [Dogsquad.co.uk]
http://www.furthervexations.com
19.1.09 1 commentaires

Cliff Martinez - Solaris [TRM-74070-2 / Trauma Records 2002]

Cliff Martinez est un compositeur et musicien américain reconnu, consacré pour cette musique du film Solaris réalisé par Steven Soderbergh.

Cette BO est époustouflante, la musique électronique est savamment dosée pour accompagnée les arrangements orchestraux. A l'écoute de Solaris, on reste scotché, attendant le morceau suivant avec suspense et fébrilité.
L'ambiance irréelle qui émane de l'album colle parfaitement avec le film (encore heureux pour une BO ^^), thriller psychologique futuriste.

Passionnant de bout en bout.

Cliff Martinez - Solaris [TRM-74070-2 / Trauma Records 2002]
19.1.09 0 commentaires

Champion - Chill' Em All [SAB 09 / Saboteur 2004]

Champion (croyez moi le nom n'est pas usurpé ^^) déboule en 2004 avec la ferme intention de bousculer les genres, et de redonner un coup de jeune à une combinaison trop peu explorée : le rencontre entre la techno et le rock/blues !

La guitare (électrique et acoustique) est omniprésente et amène un groove puissant, enivrant et novateur. Chill' em All surprend à chaque piste, tantôt rock (Keep on, et surtout le génial Tawoumga), tantôt downtempo (Guy Doune, merveilleuse ballade).

Pour l'anecdote, Chill' em All est l'album de musique électrique le plus vendu au Canada (Champion est canadien). Nombreuses récompenses donc, et une tournée mondiale avec son groupe de musiciens acclamée.

Un must have !

Acheter l'album

Champion - Chill' Em All [SAB 09 / Saboteur 2004]
19.1.09 1 commentaires

Gas - Gas 0095 [0095 / em:t 1995]

Gas0095 à fait grand bruit à sa sortie, oscillant entre ambient et techno futuriste, l'album n'a pas tardé à devenir un album culte.
Le disque est accompagné d'un livret magnifique créé par The Designers Republic (encore eux oui).

Ah et comment ne pas parler de Microscopic, track ambient/techno hallucinant. Véritable voyage interstellaire de près de 10 minutes avec un atterrissage tout en douceur.

Acheter l'album

Gas - Gas 0095 [0095 / em:t 1995]
18.1.09 0 commentaires

Beaumont Hannant - Texturology [GPRCD04 / GPR 1994]

Beaumont Hannant est un gars très discret, il fut très prolifique dans la première moitié des 90's, depuis plus rien.

Il n'empêche que la plus part de ses albums/eps sont de vraies merveilles, entre IDM, Techno et Ambient. Il est présent sur la compile Artificial Intelligence 2 notamment.

Ici on s'intéresse à son 'chef d'oeuvre' dixit les fans (j'en fait partit). En effet, pour les plus nostalgique d'entre vous, difficile à la première écoute de retenir une larme d'excitation ou pour les plus introvertis
un 'ouch' de jubilation.

Les mélodies sont superbes, simples et efficaces. Beaumont Hannant maîtrise aussi bien les nappes ambient (
Mind Colours, que d'émotions...) que les envolées acid et techno (Crouton, hymne IDM par excellence).

Cet album, aujourd'hui introuvable (comme le reste de sa discographie d'ailleurs) est pour sûr l'un des meilleurs album IDM sortit dans les 90's. Un pilier sur lequel la scène actuelle peut s'appuyer en toute confiance.


Un de mes albums fétiche. Incontournable.


Beaumont Hannant - Texturology [GPRCD04 / GPR 1994]

18.1.09 0 commentaires

Hecq - Scatterheart [¥742 / Hymen Records 2004]

Hecq pour son deuxième album signe chez Hymen, et c'est un gage de qualité. Hymen ne sort pas beaucoup d'albums donc Scatterheart à du sacrément leur taper dans l'oeil.

Hecq tout au long des 23 pistes alterne entre une electronica hachée, rythmée par des breaks de folie et des pièces d'ambient qui glace le sang.
Il se dégage de l'album une sensation malsaine et glauque amplifiée par la multitude de clicks n cuts qui paraissent incontrôlable.

Hecq travaille énormément sur les textures et les nappes, très profonde, un son typique que l'on retrouve sur chacun de ses albums.


Acheter l'album

Hecq - Scatterheart [¥742 / Hymen Records 2004]
17.1.09 0 commentaires

Jello - Voile [PFG016CD / Peacefrog 2002]


Darrell Fitton (aka Bola) propose ici un album différent des autres qu'il signe sous le nom Bola.

Les sons cristallins et autres nappes douces et voluptueuses sont toujours là, ont à bien à faire au même gars, mais il rajoute plus de rythme dans ses compositions ainsi que des sons parfois plus 'électriques' qu'à l'habitude.

Il alterne entre envolées mélancoliques d'une beauté à couper le souffle comme sur
Neph; et des morceaux plus saccadés révélant des structures complexes, véritable KO électronique tout en gardant une certaine retenue (Chamchimzee et Lungbone de vraies pépites electronica vrillées).

Un album IDM pur et dur vraiment kiffant à écouter, un cas d'école si l'ont peu dire ^^


Acheter l'album [Peacefrog]

Jello - Voile [PFG016CD / Peacefrog 2002]
17.1.09 0 commentaires

Tycho - Past Is Prologue [Merk 044 / Merk 2006]


Ce Past is Prologue est à conseiller vivement à tout les amoureux de BOC !

Les synthés si identifiables, les samples de voies et les beats hip hop sont tous présent.
Tycho revisite BOC avec talent, en apportant une fraicheur que n'avait pas le dernier album de BOC (The Campfire Headphase).

De belles ballades en perspectives accompagnées de quelques remixes plus expérimentaux (ceux de Nautilis et Dusty Brown sont géniaux).

Acheter l'album [Merk]

Tycho - Past Is Prologue [Merk 044 / Merk 2006]
16.1.09 0 commentaires

Murcof - The Versailles Sessions [BAY 67CD / Leaf 2008]

Après Cosmos sortit l’an dernier, Murcof revient en 2008 avec un nouvel objet que beaucoup vont adorer ! Il s’agit là d’une performance live réalisée à l’occasion des Grandes Eaux Nocturnes (un festival de musiques actuelles qui allie aussi lumières et jeux d’eau).

Pour cette occasion, Fernando à composé 6 titres pour un orchestre baroque du 17ème siècle tout en prenant soin d’y ajouté sa patte si reconnaissable.
Il tire pleinement partit des sonorités exceptionnelles des différents instruments (violon, flute, harpe, mezzo soprano) pour composer des titres très ‘dramatique’ et onirique. Il insère quelques nappes très sombre comme il sait si bien le faire, accompagnés aussi des sons plus électronique mais qui reste très discret.

Le titre Lully’s Turquerie As Interpreted by An Advanced Script est l’exemple parfait d’un morceau mêlant les instruments acoustique joué en live et la production électronique de studio. Certains passages sont absolument à coupé le souffle, cette musique collerait parfaitement à un thriller moyenâgeux. De pur moment d’angoisse, c’est juste ahurissant !
Un album très original qui nous prouve encore une fois que la musique électronique peut parfaitement se mêler à des genres plus acoustiques.


Acheter l'album [Leaf Shop]

Murcof - The Versailles Sessions [BAY 67CD / Leaf 2008]
16.1.09 1 commentaires

LFO - Frequencies [WARP CD3 / Warp Records 1991]

Je ne prends pas risques en disant que ce disque est un classique, et pas moins en admettant que c'est surement l'album de musique électronique le plus influant des 90's.

LFO arrive chez
Warp grâce à un coup de pouce de George Evelyn (Nightmares on Wax), ce dernier ayant passé les démos de LFO dans les clubs de Sheffield, il finit par les mettre en contact avec le label, on sait tous ce que ça a donné...

Fort du succès de leur premier EP,
LFO sortit en 1990, le groupe sort donc ce long format, Frequencies. Quelle claque ! Les basses vrombisses, les sons acid et autre rythmiques électroniques innovent. On n'avait jamais entendu ça avant, cette musique est festive et dure à la fois. Pas de doute, LFO prend 10 ans d'avance et balance sa techno punchy dans les clubs de toute la planète.
Un véritable carton à sa sortie, accompagné peu après des singles
We are back et Love is the message hymnes techno emblématiques de la scène Techno/Rave qui émergeait en Angleterre.

Un album indispensable pour tout amateur de musique électronique qui se respecte.


Acheter l'album [Warpmart]

LFO - Frequencies [WARP CD3 / Warp Records 1991]
15.1.09 0 commentaires

Anders Ilar - Sworn [LVL-11-CD / Level Records 2008]

Anders Ilar, un type qui roule sa bosse dans son coin. Et quelle bosse.

Sworn est une sorte d'Amber version 2000.

D'abord du Glitch épuré avec Hillside, le son se complexifie dès la deuxième piste, Colors Of Rain, pour terminer sur du Click&cut.

La structure se répète, mais à l'envers, le click&cut laisse place aux douces nappes.

Brokenhearted de l'acid, avec un son caverneux. Elle me fait penser à un mélange entre Selected Ambient Works II et Innovation in The Dynamics of Acid.

Cet album est un curieux mélange. Anders Ilar a réussi à mêler avec habilité la techno moderne et l'IDM plus classique.

Acheter l'album [Level Records Shop]

Anders Ilar - Sworn [LVL-11-CD / Level Records 2008]
15.1.09 4 commentaires

VA - Freezone 6 : Fourth Person Singular [SSR 227 / SSR Records 1999]

DJ Morpheus toujours aux commandes pour cette 6ème compilation Freezone, nous reviens avec une sélection très éclectique. Plutôt downtempo, ce Freezone 6 touche aussi à la house, le trip hop et l'electronica.

Une diversité qui rend l'écoute plutôt active malgré le côté chill out de l'ensemble. Un must have !

DJ Morpheus frappe dans le mile encore une fois, la série des Freezone est indispensable.

Quelques artistes présent sur la compile : Château Flight, Maurice Fulton, Aim, Alex Gopher, Mark Pritchard, Restless Soul, Buckfunk 3000....

Acheter l'album

Freezone 6 : Fourth Person Singular [Part 1]
Freezone 6 : Fourth Person Singular [Part 2]
14.1.09 1 commentaires

Theorem - Ion [MINUS TH 5 CD / M_nus 1999]


Theorem après fait ses armes sur Plus 8, revient donc logiquement sur M_nus en 1999 avec son deuxième album.

Il s'agit plus d'une compilation, puisque Ion regroupe une série d'EPs sortit entre 98 et 99.

La musique de Theorem s'inspire de plusieurs courants, l'ambiant, le dub et la minimal (forte similitude avec Plastikman notamment). Les morceaux sont parcouru de nappes somptueuses, les ambiances sont froides et deep. Les morceaux comme Fallout ou Emerge sont de vraies pépites Dub-minimalist.

Un bon moment à passer à l'écoute de cet album, ça rappel fortement les 90's bien que le son n'a pas vieillit d'un poil.

Acheter l'album [M_nus]

Theorem - Ion [MINUS TH 5 CD / M_nus 1999]
14.1.09 1 commentaires

Amorphous Androgynous - Tales Of Ephidrina [CDEBV1 / Quigley Records 1993]


Amorphous Androgynous, derrière ce nom bizarre ce cache en fait les deux sorciers Brian Dougans et Garry Cobain, plus connu sous le nom de FSOL.

Tales Of Ephidrina possède bien entendu la patte tant reconnaissable de FSOL.
Ici l'ambient ce mêle à l'acid, la tecnho, les rythmes tribales et autres sons orientaux...

Le délire musical de FSOL marche à la perfection sur cet album, on se laisse transporter sans peine dans leur monde tordu et psychédélique.

Amorphous Androgynous - Tales Of Ephidrina [CDEBV1 / Quigley Records 1993]
13.1.09 0 commentaires

Deep Space Network - Big Rooms [930611 / Source Records 1993]

Découvert il y a peu, j'ai eu ma première claque de cette année 2009 ! Deep Space Network est un duo allemand plutôt discret, fondateur du label Source Records.

DSN à sortit cet album au beau milieu de l'âge d'or de l'IDM et autres 'Ambient Techno Musics'. C'est peu être à cause de la masse considérable d'albums sortit à cette époque que celui ci est passé plutôt inaperçu...mais mon erreur est rattrapée.

Big Rooms n'est pas un album IDM à proprement parler, il se rapprocherait plus d'un FSOL en plus chill out. Les ambiances sont oniriques et éthérées, la diversités des sons est assez époustouflante. Les breaks et percussions sont toujours différents et les bidouillages électroniques apporte un côté voyage en terre inconnue qui pousse largement à la rêverie et au dépaysement. Les textures et thèmes abordés sont même parfois un peu psyché à leur manière.

Big Rooms est dense et enivrant, c'est vraiment une expérience !

Ecoute conseillée au casque ou sur un bon sound system ;)

Deep Space Network - Big Rooms [930611 / Source Records 1993]
13.1.09 0 commentaires

Monolake - Plumbicon Versions [ML 019 / Imbalance 2006]

Cet EP revient sur un des morceau phare du fabuleux album Polygon Cities sortie en 2005, Plumbicon.

Robert Henke adore le live et il nous le montre avec la version toute en rythme de son morceau. Sleeparchive ici propose un remix très minimal et mécanique typique du groupe, très bien produit.

Arrive ensuite le remix de Deadbeat, de loin le meilleur de l'EP. Les deux hommes ont un univers assez proche alors quand Deadbeat remix Monolake ça donne forcément un morceau envoutant et profond. Fidèle à lui même Scott Monteith balance ses beats et percussions saupoudrés d'echo et de filtres en tout genre, le tout accompagné par les nappes recomposées de Plumbicon. Génial !

Pour finir Monolake nous propose l'épilogue, un long track ambient, quasiment beatless. Le morceau est deep et prend le temps d'évoluer. Une bien belle conclusion !

Acheter l'EP [Warpmart]

Monolake - Plumbicon Versions [ML 019 / Imbalance 2006]
12.1.09 0 commentaires

HIA & Biosphere - Polar Sequences [RBADCD 17 / Beyond 1996]

1995, nous sommes à Tromsø (Norvège), dans le cercle polaire. C'est ici que commence la collaboration entre Geir Jenssen et Bobby Bird.

Invités pour un festival, nos deux compères doivent joués au sommet d'une montagne (les spectateurs sont ammenés en téléphérique jusqu'à la cabanne située au sommet).
Une consigne : ils devront utilisés les éléments à leur disposition pour créér des ambiances sonores....le vent, la glace ou encore les sons émis par les câbles du téléphérique...

Le duo éllabore une musique froide (c'est rien de le dire) et lancinante, chaque son est comme suspendu, la nature est omniprésente ce qui donne l'impression que rien n'est contrôlé, et c'est le cas lors de l'enregistrement de l'album, qui est en fait un quasi live (ils ont quand même retravaillés certains passages pour les besoins de l'album).

Les habitués de Biosphere ne seront pas égarés, Polar Sequences pousse le délire "trip nature" à son maximum.

Acheter l'album [Biosphere Shop]

HIA & Biosphere - Polar Sequences [RBADCD 17 / Beyond 1996]
12.1.09 0 commentaires

Amon Tobin - Foley Room [ZENCD121 / Ninja Tune 2007]

Amon Tobin laisse de côté le sampling et sort ses micros ! Le génie du collage préfère cette fois ci enregistrer toutes sortes de sons à travers ses voyages (San Francisco, Montréal, Londres...). Chiens, ustensiles de cuisine, moteurs, voix....

Il collabore aussi avec des musiciens pour les parties instrumentales (Kronos Quartet).

Avec cette banque de sons et de bruitages il à donc composer un album toujours aussi cinématographique, mais ce ocup ci ces éléments acoustique en plus apportent encore plus de profondeur au son, la musique ce veux encore plus puissante et prenante.

Un de ses meilleurs album selon moi !

Acheter l'album [Ninja Tune]

Amon Tobin - Foley Room [ZENCD121 / Ninja Tune 2007]
11.1.09 0 commentaires

Autechre - LP5 [warpcd66 / Warp Records 1998]

Autechre toujours à la recherche d'une musique novatrice et décomplexée continu son petit bonhomme de chemin. Ce coup ci le duo revient à la charge avec un album bien plus comptemporain que le précédent, Chiastic Slide, qui lui était plus confidentiel et sombre.

Ici, le groupe nous pond une musique électronique dense et moins dépouillée que Chiastic donc. Les rythmiques sont complexes, les sons tranchent et frappent.

Mais Ae comme à son habitude élabore une série de mélodies sorties de derrière les fagots, totalement impromptues. C'est là qu'est la force du duo, derrière leur maitrise technique hallucinante, Booth et Brown amène une touche très personnelle à leur musique, les mélodies qui s'en dégage en sont d'autant plus touchantes.


Un album fleuve à écouter sans modération, le genre d'album qu'ont ne pourra jamais cerner entièrement, bien trop de facettes...

Bleep // Warpmart

Autechre - LP5 [warpcd66 / Warp Records 1998]
10.1.09 0 commentaires

Sortie d'album : Bola - Ambrosia

Bola après s'être retiré quelques temps pourrait bien réapparaitre en 2009 avec un nouvel album !

Depuis Kroungrine en 2007, on avait plus de nouvelles, or ça fait quelques temps que son facebook s'active, il a donc poster une info, l'album s'appellerait Ambrosia et pourrait sortir en juin 2009.


Rien n'est encore sur, a priori il cherche un label , peu être sur Skam comme ses précédents, ou peut être pas...

Soyons patient et espérons que cet album voit bien le jour !

Source (Facebook Bola)
10.1.09 0 commentaires

Kerrier District - Kerrier District [CAT 143 / Rephlex 2004]


Kerrier District, un des nombreux pseudos emprunté par Luke Vibert nous reviens ici sur Rephelex après son album Yoseph sortit un an plus tôt sur Warp.

Vibert renouvelle ici un genre qu'il affectionne particulièrement, le disco.
Mais bon, comme ont pouvait s'y attendre, il nous livre avec sa vision très personnelle du disco.
Ici les sons acid cotoie les nappent au synthé, les ryhtmiques sont tribales et funky.

Pas de doute Luke possède un truc en plus, presque une particularité physique chez lui, le groove.
Un classique !

Acheter l'album [Rephlex]

Kerrier District - Kerrier District [CAT 143 / Rephlex 2004]
8.1.09 0 commentaires

Nightmares On Wax - Dextrous [WAP2 / Warp Records 1989]

Je vous propose donc le 2 ème EP sortit sur Warp.

Les sons ont vraiment vieillis mais ça fait toujours chaud aux oreilles de réécouter des morceaux qui tournaient déjà sur les platines avant ma naissance.
Ces deux titres, comme toutes les sorties de l'époque, sonnent loin des productions auquel nous avons été habitués.

Dans la veine de Forgemasters, Nightames On Wax et son hymne Dextrous affectionne un son pour les Dancefloor de Sheffield, qu'Evelyn fréquentait assidument.

Totalement différent des sorties postérieurs du bonhomme, aujourd'hui ambassadeur du Chill-Out.
En somme cet EP est à recommander pour découvrir les prémices de notre label préféré.



Nightmares on Wax - Dextrous [WAP2 / Warp Records 1989]
8.1.09 0 commentaires

Sortie d'album : Robert Henke - Atom/Document

Robert Henke (Monolake) nous reviens en janvier (sortie prévue dans les jours à venir) avec un concept album.

En faite, la musique de cet album à servie pour une exposition visuelle qu'il a faite il y a quelque temps : 64 ballons d'héllium dans une chambre noir sont éclairés au rythme de la musique de Henke, ça forme une sorte de matrice, c'est superbe !



Les photos sont ici.
Plus d'infos sur le concept ici.

L'album est dispo en pré commande sur amzon > Pré commande Atom/Document

Pour finir, un morceau inédit proposé sur son site : Therefore Version 5 !
8.1.09 3 commentaires

Le commencement du début... Forgemasters - Track with no name

Comment commencer un blog dédié aux musiques électronique et plus particulièrement à l'IDM ?

C'est pas mon premier blog sur le sujet, mais là je tient à mettre les petits plats dans les grands, on attaque les bases donc !

Eh oui, c'est bel et bien le tout premier EP sortit sur le mythique label, WARP Records.
Forgemasters (Robert Gordon, Sean Maher, Winston Hazel) pose donc les bases de ce qui deviendra par la suite le label que l'ont connait tous.

Ce Track with no name lorgne joyeusement entre la House/Techno et l'Acid/Break Beat. Le second, Shall We..., fortement inspiré de la techno de Détroit et de Kraftwerk (un sample assez grillé d'ailleurs ^^).

La pochette violette caractéristique des premières sorties du label est bien entendu dessinée par The Designers Republic.


Forgemasters - Track with no name [WAP1 / Warp Records 1989]