16.4.09

Sweet Exorcist - C.C.C.D [Warp CD1 / Warp Records 1991]

On peut se dire une chose, Warp n'a pas pris de risques en confiant la sortie du tout premier long format du label au groupe Sweet Exorcist. En effet, le duo possède un CV édifiant.
D'un côté on a Richard H. Kirk membre fondateur du Cabaret Voltaire et possédant une culture musicale hors du commun.
De l'autre DJ Parrot (Richard Barrat de son vrai nom), activiste de la scène de Sheffield depuis le début des 80's. Adepte de la musique made in Detroit/Chicago/NY, il a notamment participé aux soirées Jive Turkey organisées dans les clubs de Sheffield. Steve Beckett et Rob Mitchell ont découvert beaucoup de nouveaux sons lors de ses mixs et les tout premiers projets du label Warp émergèrent lors de ces soirées.

Bon parlons musique, il faut bien dire que cet album accuse son âge. Ici rien à voir avec l'IDM que l'ont connait tous, les premières sorties du label étaient axées techno/house très inspiré de Detroit/Chicago.
Ici ont à le droit à une techno sautillante avec des boites à rythmes plutôt tribales, rapellant le génial Testone sortit un peu plus tôt par le groupe . L'album reprend souvent le même thème ou les mêmes rythmes, chaque morceaux étant une sorte de remix du précédent. C'est parfois groovy, parfois plus binaire mais toujours original. Pas étonnant que cet album fit un carton en club à sa sortie.

J'aime vraiment revenir à cet album de temps en temps, cette musique est ancrée dans les années 80's.
J'aime à me rappeler qu'au tout début, Warp était plus influencé par Cybotron ou Larry Heard que par Kraftwerk...

Sweet Exorcist - Mad Jack


et en bonus le classique Testone, mon morceau préféré du groupe (non inclu dans l'album)...


Acheter l'album

Sweet Exorcist - C.C.C.D [Warp CD1 / Warp Records 1991]

Comments ( 0 )

Enregistrer un commentaire