4.10.09

Panasonic - Vakio [BFFP 118 CD / Blast First 1995]

Panasonic signe ici son premier album. Le duo finlandais dès leur début prend le partit d’une musique sans concessions, jusqu’au boutiste.

Vakio n’a rien perdu de sa valeur avec le temps du fait que les sons utilisés sont très épurés. Le duo joue en effet beaucoup sur les fréquences, partant de simples ondes sonores qu’ils triturent pour donner un son unique. Le track d’ouverture Alku en est l’exemple parfait, une simple vague sur laquelle la fréquence change pour la faire ondulée. C’est la base même de l’album.

Très porté sur la techno, le duo injecte des beats plus prononcés et des rythmiques syncopées comme sur Radiokemia ou Hapatus qui se rapprocheraient en quelque sorte des travaux de Plastikman.

Pan Sonic rime forcément avec expérimentations, certes ici elles ne sont pas encore aussi ardues que sur les albums suivants mais elles y font une apparition remarquable, prémices de l’univers abstrait et passionnant que le groupe va mettre en place au fur et à mesure.

On notera Vaihe (fön), avec sa rythmique ralentie et ultra minimaliste. Reso et ses bourdonnements craquelés qui montre l’attrait certain qu’a le groupe pour le bruitisme et l’abstraction la plus totale (ils citent John Cage comme source d’inspiration).

Vakio n’est certes pas le meilleur album de Pan Sonic mais c’est sans doute un bon début pour les néophytes, plus facile d’approche de part ses excursions plus ‘techno’. Cet album est à la fois savoureux et rêche, tout le paradoxe de Pan Sonic. C’est sans la raison pour laquelle ils m’ont toujours fasciné.
Alva Noto ou Ryoji Ikeda pour ne citer qu’eux n’en seraient sans doute pas là sans Pan Sonic.

Panasonic - Radiokemia


Acheter l'album

Panasonic - Vakio [BFFP 118 CD / Blast First 1995]

Comments ( 3 )

The band is called Pan Sonic, not Panasonic. Cheers!

No, at the beginning they were called Panasonic but they had to change their name in 1997 due to legal issues with the Japanese electronics company.

the first relaese of Vakio was under the name of Panasonic.

click to see the discog page

It's true actually :) Something not many people knows about is that the lost "A" of Panasonic later gave the title to one of their albums (simply titled "A").

R. (TSL)

Enregistrer un commentaire