20.1.10

Simon Scott - Navigare [MIACD011 / Miasmah 2009]

A la première écoute, Navigare peut paraitre hermétique, très expérimental et sombre ; l’écoute demande un minimum de lâcher prise. Mais très vite vous serez conquit par les atmosphères étonnantes et mystérieuses créées par Simon Scott.

Les nappes très aériennes sont souvent superposées en couches denses sur lesquelles vienne s’ajouter divers sons angoissants. Les craquements et autres parasites qui en résultent rendent l’immersion encore plus intense, presque mystique.

Les notes de guitares pleines d’echo nous apportent un repère plus rassurant qui nous pousse à continuer l’écoute et prolonger cette exploration hors du commun. Au premier abord difficile et rude, Navigare en devient vite intriguant et passionnant.
Simon Scott créer une image sonore qui happe littéralement l’auditeur. La peur se mêle à l’excitation de la découverte, tel un aventurier, on remonte le temps pour assister aux rites plus étranges surgis du fond des âges.

Un excellent album qui sort de l’ordinaire, en un peu moins d’une heure on est coupé du monde sans jamais penser à autre choses qu’aux sons fascinants élaborés par Simon Scott.

Simon Scott - The Old Jug And Drum
(les rituels du passé sont ici retranscrit avec une justesse époustouflante)



Acheter l'album

Simon Scott - Navigare [MIACD011 / Miasmah 2009]

Comments ( 0 )

Enregistrer un commentaire