24.2.10 1 commentaires

Min-Y-Llan - The Black Lagoon [S27-036 / Section 27 2010]

Min-Y-Llan vient tout juste de sortir son nouvel album sur le netlabel Section 27. Avant de commencer l'écoute j'ai d'abord été sur le myspace du netlabel et j'ai noté cette petite phrase : "If WARP and Merck had a baby. ; )". Plutôt alléchant !

Sans trop de surprise j'ai donc été happé par les magnifiques textures glitchées, les nappes délicates et les rythmes mécaniques (Rwy'n dy garu di en est l'exemple parfais).

La diversité des structures employées est étonnante, l'écoute n'en est que plus captivante.
Les beats souvent bancales sont intriguant et laisse tout de même la place à la rêverie. Les passages plus sombre sont très réussis (Thoughts From The Dark Side, Sectioned37), les machines prennent le contrôle et ça me va parfaitement ! 

Min-Y-Llan à su donnée vie à sa musique pleine de triturations et autres expérimentations. La mélancolie est tenace, elle nous accompagne tout au long de l'album, se frayant un chemin tortueux dans cet amas de glace pilée et compacte.

Une merveille.

Min-Y-Llan - Rwy'n dy garu di


Min-Y-Llan - The Black Lagoon [S27-036 / Section 27 2010]
(mirror)
22.2.10 0 commentaires

Mr Fingers - Amnesia [FING 2 / Jack trax 1989]


Il me parait important de parler de cet artiste unanimement cité comme une référence.
Derrière Mr Fingers se cache Larry Heard, un DJ originaire de Chicago.
Comme chaque DJ de cette ville, il possède une flopée de pseudonymes et une quantité aussi impressionnante de projets en tout genre dont le groupe Fingers Inc. avec ses deux compères Robert Owens et Ron Wilson.

L'un des albums le plus marquant est à coup sûr Amnesia, son impact fut tel qu'il dépassa les frontières de la techno, pourtant confidentielle à l'époque.

Tout le monde a déjà entendu Can You Feel It avec la version vocale, il existe aussi une variante instrumentale proposée ici, qui permet d'insister sur la rythmique enivrante. Culte !

Le reste de l'album compte d'autre titres qui font ressortir l'esprit House des tout débuts comme Waterfalls ou Amnesia. D'autres titres sont plus deep, Beyond The Clouds notamment. Sans oublié le génial Washing Machine (composé en 1986) qui fut un des morceaux fondateur de l'Acid House.
En plus d'avoir posé les base de la House sur l'album Another Side (avec son groupe Fingers Inc.), il remet le couvert sur Amnesia.

Sur les pas de Larry Levan et de Frankie Knuckles, Heard à donc été le déclencheur qui a sut faire évoluer la house music alors très influencée par le disco.
Le son est plus moderne, tourné vers l'avenir, et se détache plus nettement des influences du passé.

Mr Fingers - Waterfalls

Acheter l'album

Mr Fingers - Amnesia [FING 2 / Jack trax 1989]
(mirror)
14.2.10 0 commentaires

Sense - A View From A Vulnerable Place [NEO 10 CD / Neo Ouija 2001]

En 2001, l'australien Sense sortait son premier opus, A View From A Vulnerable Place. Bien connu sur la scène Australienne, Sense apparait alors au reste du monde et surprend avec cet album d'IDM mélancolique et planant d'une finesse époustouflante.

Le choix du titre n'a pas du être bien difficile tant la musique ici présente est fine et fragile.

Sense se laisse allez à quelques expérimentations discrètes mais toujours abordables qui rappel un peu Ae et l'electronica anglaise.
Très bien construits les morceaux sont très mélodieux. Les nappes sont intenses, comme posées délicatement sur les beats savamment élaborés. Il en ressort une sensibilité à fleur de peau comme rarement j'ai pu entendre.

Les soundscapes sont riches et inventifs, la notion de temps n'existe plus et l'on se laisse porter par la profondeur des sons.

Un album exceptionnel qui pourrait très bien remplacer une séance de yoga tant l'écoute s'avère être relaxante. Un anti stress imparable. 

Sense - View From Another Place


Acheter l'album

Sense - A View From A Vulnerable Place [NEO 10 CD / Neo Ouija 2001]
11.2.10 0 commentaires

Emancipator - Safe in the Steep Cliffs

Pour ceux qui vénère DJ Shadow, qui adule Bonobo et qui prient chaque soir les dieux du trip hop, ouvrez grand vos oreilles voici le nouveau messie !

Emancipator compose un trip hop savoureux, rythmé et tout en finesse. Les rythmiques jonglent entre un hip hop plutot downtempo et des passages plus mesurés. A l'image du track d'ouverture, Greenland, la musique ce veux ludique et aérienne. Le piano appuyé par des violons apporte le côté planant et mélancolique.

Kamakura est une merveille, mêlant classique, jazz et electronic. A la manière de The Cinematic Orchestra, les cuivres et autres contre basses sont envoutants et parfaitement arrangés.

Plus surprenant, Old Devil à des accents de folk/country (mandoline et banjo !) tout comme Rattlesnakes, super bien foutu !

Les tracks plus mélancoliques comme Siren sont certe plus classique mais tout de même très bien réalisés.

Le tout jeune Emancipator en est déjà à son deuxième album et il fait preuve d'un talent certain, Safe in the Steep Cliffs est un album solide, très cinématographique. Seul bémol, certains doublons aurait pu être évités, sur la longueur certains morceaux peuvent sembler répétitifs. 

L'ensemble laisse présager un avenir radieux et des albums toujours plus savoureux. 

Emancipator - Kamakura


Acheter l'album

Emancipator - Safe in the Steep Cliffs
11.2.10 1 commentaires

Melorman - Far Away Morning [CCT 0017 / CCT Records 2007]

Far Away Morning est le premier album de Melorman. Un album à la croisée des chemins.
Lors des première secondes, les coups de cymbales présage un album de Drill&Bass rapide et brutal, il n'en est rien.
Le rythme n'accélère pas et l'on se retrouve sur la deuxième piste, plus IDM/Ambient, la combinaison clicks & cut + nappes donne un résultat doux et mélodieux.
La troisième piste continue sur la lancée de celle qui la précède.
Cette première partie pourrait être assimilé aux compositions d'Arovane.

Kalimeer aurait pu n'être qu'une piste Ambient parmi tant d'autre mais c'était sans compter l'hommage évident à Rhubarb.

Le reste de l'album poursuis dans cette voie de l'Ambient cotonneuse qui rappèle immédiatement Boards Of Canada.
Ces pistes méritent vraiment de jeter une oreille dessus. Certes ici rien de révolutionnaire mais ce sont tout de même des titres agréable à écouter. Une berceuse, le côté niais en moins.

Melorman - Kalimeer


Acheter l'album

Melorman - Far Away Morning [CCT 0017 / CCT Records 2007]