29.9.10 1 commentaires

Speedy J - !ive [PLUS8055 CD / Plus 8 Records 1995]



En 1995 Jochem Paap aka Speedy J est déjà un poids lourd de la scène techno. Très ambient, ça musique est mélodique et lorgne joyeusement sur l'Intelligent Techno qui nous est chère. Entre Ginger et G-Spot, ce live est donc niché au coeur de la période dite 'IDM' de notre ami Speedy J.

Symmetry ouvre le bal avec ses nappes deep et mélancoliques, cette longue plage d'ambient nous transporte doucement mais surement. On est prêt pour la suite, The Oil Zone et sa techno pour le moins épique. La montée est parfaitement orchestrée, la touche d'ambient rend le track très envoutant. Aucun doute le live est vraiment lancé.

Ping Pong est plus minimal, la rythmique est carrée et les variations égrenées avec justesse. Au fur et à mesure l'atmosphère ce fait plus rude, la techno prend le dessus et les mélodies répétitives avec echo tourbillonnes. Scares Tactics et Fusion font ainsi monter la pression et ne laissent aucun répit. Speedy J maitrise le live à la perfection, les machines rugissent et les synthés nous vrillent la tête. On est en 95 et l'essence même de l'IDM est enregistrée live sur ce disque, que demander de plus !

Gspot conclut l'affaire avec une dernière envolée oscillant toujours entre techno et ambient.

Un classique absolu qui nous rappel que Speedy J à fait les grandes heures de cet IDM sans complexe. Performer génial, Jochem Paap joue avec les machines comme personne, c'est sans conteste un des meilleurs artistes live. Ce n'est pas un hasard si 15 ans après, il consacre la majeure partie de son travail au live.

Speedy J - The Oil Zone


Acheter l'album

Speedy J - !ive [PLUS8055 CD / Plus 8 Records 1995]
(mirror)
20.9.10 1 commentaires

Shivatronicompilation#001, DubTechno


OM
Concept : Comme le bonheur ne vaut que lorsqu'il est partagé, mettons à disposition ces compilations scrupuleusement préparées initialement pour nos oreilles. Quant à moi, j'aime à ce qu'il y ait une unité de genre, une teinte globale homogène, mais le tout avec une progression légère dans l'histoire que je (me) raconte.... Commentaires bienvenus.
Pour palier les différences
éventuelles de son, traitement de la liste par MacMP3Gain, uniformisée à 92 Db.
Peace & Sound
S.

Shivatronicompilation#001

Ayant découvert l'excellent netlabel Silent Season -que je vous recommande- et son stock de bon son mis à disposition, je me suis dûment concocté cette sélection idoine, selon mes goûts bien sûr...
Du beatless planant au dubtechno classique coté deep hypnotique post Basic channel et cela via une progression tranquille, c'est une de mes perles du moment. Les autres suivent.
Enjoy.

1. Dunaj (Segue Version) - Sublime Porte
2. Ritual - Mr Bizz
3. Supernova- Mr Bizz
4. Patience - Niklas Nummelin
5. Illusion - Organon
6. Lucid - Niklas Nummelin
7. Sava -Sublime Porte
8. The Beast - Overcast Sound
9. Sigidinim (Havanthepe Version) -Sublime Porte
10. Focal - Niklas Nummelin

DOWNLOAD


19.9.10 0 commentaires

Elve - Emerald [Vr04 / Virtual 2010]




Ishq se cache ici derrière ce nouveau pseudo, Elve. Matt Hillier et Jacqueline Kersley sortent ici le quatrième volet de la série Virtual Wolrd. Le label, créer par et pour Ishq à l’habitude de conceptualiser les différents albums en les regroupant dans différentes ‘séries’.
La série Virtual World s’engage à créer de véritables univers sonores, denses et immersifs. Chaque album est une nouvelle destination.

Avec Emerald, on plonge littéralement dans un océan de verdure, en pleine forêt amazonienne.
La musique d’Elve à cette particularité de tout de suite happer l’auditeur pour le garder captif. Je dois bien l’avouer, jamais je n’avais entendu une musique dite ‘Ambient’ comme celle-ci. On est quasiment dans la contemplation, les nappes sont d’une pureté incroyable presque organique.

Les fourmillements électroniques pleins d’échos recréés à la perfection l’atmosphère humide des forêts tropicales, l’impression d’immensité est véritablement palpable.

La faune et la flore sont omniprésents, Elve à réussi l’impossible, recréer une véritable forêt grouillant de vie. On est vraiment dans la découverte et non plus dans l’écoute.

Sur Plant Cell Perceptions, les crissements se mêlent à la mélodie répétitive et hypnotique. Une expérience unique qui nous fait entrevoir la magie de la nature, l’écosystème évolue devant nos yeux. De notre point d’observation on est émerveillé par ce spectacle, on à presque peur d’interrompre ce cycle naturel, on retient nos gestes, notre respiration se cale sur celle de la forêt.

Mesmeric Sun Kingdom est plus aérien, on est là en pleine méditation. Je me retrouve totalement impuissant, mon esprit prend le contrôle et m’emmène inexorablement dans un monde parallèle qui me semble terriblement réel. Fascinant.

Sur Plateua, le ruissellement de l’eau nous attire et l’on se remet doucement en route, suivant les méandres du petit ruisseau, tendant l’oreille lorsque se fait entendre le cri inquiétant d’un volatile. Les nappes vont et viennent mettant en place une atmosphère de zenitude totale.

Emerald ne vous laissera surement pas indifférent, c’est d’une beauté à couper le souffle. Cet univers semble si dense que l’on pourrait avoir peur de s’y perdre.
Elve à composé sa musique avec une palette de fréquences très large, il recommande d’écouter l’album au casque pour pleinement profiter du travail minutieux réalisé sur les arrangements.


Elve - Epena Ceremony


Acheter l'album

Elve - Emerald [Vr04 / Virtual 2010]