12.2.11 0 commentaires

Savath & Savalas - Folk Songs For Trains, Trees And Honey [warpcd80 / Warp Records 2000]


Vous connaissez surement déjà Scott Heren. Excepté Savath & Savalas il est aussi derrière Prefuse 73 !

Mais ici vous ne trouverez pas d’influence hip hop, en faite on est plutôt dans le post rock à la sauce warp avec une touche de trip hop.

L’album est court mais savoureux. La ballade Transportation Theme, mi ambient mi post rock est merveilleuse. Le son est chaud et craque un peu.
Plus rythmé, le très jazzy Binoculars est super bien foutu. Les variations et les changements sont bien amenés, on pense de suite à Bonobo mais en plus introverti.
Tout au long de l’album les explorations électroniques sont discrètes, quelques sons triturés ça et là, une rythmique donwtempo bien concassée. Tout me fait penser à Tortoise, sur le fameux Conditioning l’œuvre du groupe de Chicago est revisitée avec brillo !

Folk Songs For Trains, Trees, and Honey est un très bon album, difficile de lui coller une étiquette, disons que c’est un disque de post rock déviant. La manière dont sont construits les morceaux est très artisanale, faite de collages et d’instrumentaux acoustiques. Seul regret, c’est court, tout juste 30 minutes !
Encore un album que Warp peu se venter d’avoir sortit…

Savath & Savalas - Conditioning


Acheter l'album

Savath & Savalas - Folk Songs For Trains, Trees And Honey [warpcd80 / Warp Records 2000]
2.2.11 2 commentaires

Plaid - Rest Proof Clockwork [WARPCD63 / Warp Records 1999]


C’est toujours une joie de me replonger avec fébrilité dans le passé de Warp Records. Direction la première décennie du label, la plus passionnante sans aucun doute…

Le duo Plaid après s’être écarté de la fameuse formation The Black Dog à donc sortit un premier album, Not For Threes. Un album qui reste comme l’un des meilleurs sortit sur Warp, on en reparlera dans un futur billet. Puis vient le second album Rest Proof Clockwork sortit en 1999, celui par lequel j’ai découvert Plaid.

Shackbu ouvre le bal, de suite on reconnait le son Plaid, cette techno sautillante pleine de breaks et toujours planante. Les scratchs ajoutés ça et là soulignent la volonté du groupe d’exploré des voies différentes.

Ralome est une plage d’ambient qui se rapproche de Manuel Goettsching, les cordent se fondent dans de longs echos, les nappes s’allongent. Un classique.

Buddy est un de mes favoris sur ce disque, la mélodie est calme et hypnotique, quelque chose de mystérieux se dégage de ce morceau. L’ambiance est dingue, on plane littéralement !

Plaid sait tout faire, les thèmes s’entremêlent, la panoplie complète du parfait bidouilleur électronique est ici employée. Le duo semble tout de même garder une certaine ligne de conduite : ne jamais délaisser les mélodies, rester simple et proposer une musique différente.

Ainsi Dang Spot est un ovni musical totalement hallucinant, une sorte de jungle ralentie avec une mélodie improbable venue des 80's. L’imagination presque enfantine de Plaid est ahurissante !

New Bass Hippo nous donne un aperçu très ‘personnel’ (pour pas dire barré) du jazz version Plaid. A coup de synthés et de vocodeurs tout les standards volent en éclat pour notre plus grand bonheur.

Vous l’aurez compris Rest Proof Clockwork est dense, pourtant la facilité d’écoute surprend, la complexité du travail accomplie ne transparait pas au premier abord et c’est là toute la force de Plaid.
La diversité des structures, des sons et des émotions est infinie, mais la cohésion est parfaite. On est tenue en haleine tout du long comme si un suspense invisible nous gardait en alerte jusqu’à la dernière seconde. Chaque morceau est un chapitre, haletant et mystérieux. Ce bouquin là est écrit de main maître, avec fluidité et inspiration.
Un disque majeur.


Plaid - Buddy


Acheter l'album

Plaid - Rest Proof Clockwork [WARPCD63 / Warp Records 1999]
1.2.11 0 commentaires

Mint - Cardboard Rocketships [BOLTLP006 / Boltfish Recordings 2009]


Mint, co-fondateur du label Boltfish Recordings n'est pas né de la dernière pluie, s'il a envie de sortir un disque IDM/glitch mélodique, il le fait voilà tout. Cardboard Rocketships est un album simple, personnel, sans prétention aucune.

C'est donc un disque très soigné qui met l'accent sur les mélodies. La ballade Grace en est le parfait exemple avec ses notes douces et entêtantes.
On remarquera aussi Personal Spaces qui laisse échapper une mélancolie rêveuse.
Pour ne pas lasser ses auditeurs, Mint glisse quelques passages plus sombres et downtempo (System Cost, Aquarius).
La nostalgie de notre enfance revient sur les géniaux Musicbox Skit et Tricycle Days.

Le morceau final, Whispering Gallery est celui qui résume le mieux l'album. Nos souvenirs ressurgissent et notre esprit rejoue à l'identique les émotions jusque là enfouies dans nos archives personnelles.


Mint - Tricycle Days (official video)


Acheter l'album

Mint - Cardboard Rocketships [BOLTLP006 / Boltfish Recordings 2009]