21.7.12

Various ‎– Objets D'art 92::95 [elec27cd - New Electronica 1996]


Cette compilation regroupe les meilleurs morceaux sortis sur le label Applied Rhythmic Technology (ART) durant sa première période entre et 91 et 95. Il a connu une longue période d’inactivité et a rebooté en 2006. 

Le label a pris forme sous la houlette de Kirk Degiorgio plus connu sous son pseudo As One. On assiste ici aux tout débuts de l'ambient techno, les premières brasses dans le bassin de l’expérimentation, naviguant constamment entre Detroit Techno, ambient et mélancolie. Le son sonne donc très Detroit Techno, le même son que sur les fameux albums Artificial Intelligence.  

Kirk Degiorgio est présent sous plusieurs pseudo, Future/Past , As One, Esoterik. Son morceau Clinically Inclined (Remix) est une merveille, une techno puissante et entrainante. Le suivant Amalia est plus mélancolique avec ses nappes mélodiques, les prémices de l'IDM sont là, dans le style on est pas loin d'un Aphex version SAW ou d'Autechre sur Amber. 

Puis vient le tour de Balil, moitié de The Black Dog et prémices du groupe Plaid. Là de suite on reconnait la patte du groupe, cette façon incroyable d'intégrer toutes sortes de sons exotiques, des rythmiques presque tribales et des breaks groovy. Sur le fameux Choke And Fly c'est époustouflant de maitrise ! 

 Carl Craig faisait aussi ses débuts sur le label Art. Oui je sais ça commence à faire un paquets de légendes réunis sur un disque ! 
Sous ses pseudo Psyche et BFC il manipule ses synthés (sa marque de fabrique est déjà bien présente) et délivre une ambient pleine de gravité comme venue de l'espace. Honnêtement pour moi ce ne sont pas ses meilleurs morceaux mais faut reconnaitre que ça reste très très bon. 

Le deuxième disque commence par trois tracks de Phenomyna (alias Stasis). Là encore c'est très influencé par Detroit. C'est remarquable le travail sur les textures et l’atmosphère, la façon de travailler les mélodies. Doucement un nouveau son nait, à force d'expérimentation et d'audace, la techno évolue et s'ouvre vers de nouvelles voies. 

A l'écoute de cette compile je me sens comme un archéologue qui défriche les premières évolution de la techno. J'ai vraiment l'impression d'écouter et de ressentir le processus de transformation en direct. 
Elegy (encore Kirk Degiorgio) continue d'inventé un son, sur Tone Poem il créer une techno aux accents house de chicago, deep et très downtempo. Le tempo est ralenti, le beat va et vient. Un très grand morceau ! 

Redcell (aka B12, bah oui encore un duo mythique sur ce disque!) ferme la marche avec une démonstration d'ambient techno made in uk. Plus rien n'a de place prédéfinie tout est en mouvement pour créer une electronic listenning music sophistiquée que Monolake ne renierai pas. 

Arf j'ai lâché le mot, electronic listenning music. Terme employé par Warp pour les Artificial Intelligence qui plus tard sera transformé en IDM (enfin on y est ^^). Car à la fin de l'écoute des deux disques de cette compile on finit par comprendre que cette musique pas tout à fait émancipée de ses racines américaine est en faite le début d'une vague que nous aimons tous, l'IDM. 

INDISPENSABLE !



Elegy - Tone Poem



Acheter l'album

Various ‎– Objets D'art 92::95 [elec27cd - New Electronica 1996] [part1]
Various ‎– Objets D'art 92::95 [elec27cd - New Electronica 1996] [part2]

Mirror :
[Part 1]
[Part 2]

Comments ( 0 )

Enregistrer un commentaire