5.9.12

Better Daze ‎– One Street Over [URCD017 / Ubiquity Records 1996]


Je ne connais pas du tout ce groupe, Better Daze. Duo américain composé d’Andrew Jervis et Paul Scriver. One Street Over est sortit en 96 en pleine période trip-hop/acid jazz/chill. Un disque de plus vous me direz.

Oui mais voilà il y a quelque chose de différent dans ce disque. Le duo s'est appliqué à insuffler une touche de jazz terriblement groovy dans tout ses morceaux. Qu'il s'agisse de drum n bass, de samba (oui!), de dub, de ballade mélancolique, il y toujours ce beat un peu plus appuyé, ce son typique de cette période qui ici est vraiment boosté.

La production est franchement parfaite sans être tape à l'oeil ça reste simple et efficace. Les arrangements sont au poil, il y a toujours un élément qui s'ajoute, un son qui s’immisce dans la partition pour vraiment apporter la finition inattendue.
Les éléments d'électronique sont utilisés avec parcimonie pour servir ce fameux acid jazz que Better Daze maitrise parfaitement. Les deux producteurs ont sortit tout les instruments qu'ils avaient sous la main, des percussions en veux tu en voilà, piano, saxo, basse, et d'autres inconnus. Ça donne une chaleur incroyable à leur son.

One street over diffère des autres albums dit trip-hop de l'époque, il se fait moins mélancolique et plus énergique même s’il y a toujours ces passages pleins de retenue. Il est vrai que les morceaux plus downtempo sont un peu plus traditionnels mais reste tout de même très bons.

Plusieurs morceaux sont franchement géniaux et donne la pêche, notamment : New Moon Mamba et sa samba endiablée, Son Of Batra et sa basse dubby monstrueuse, Stay Right There pour la touche orientale, Shimmering City pour son jazz rythmé.
Un vrai bon moment d'écoute (fort).

L'été se termine mais avec cet album on a du rab' !

Better Daze - New Moon Mamba



Better Daze - Modus Operandi


Acheter l'album

Better Daze ‎– One Street Over [URCD017 / Ubiquity Records 1996]
mirror

Comments ( 0 )

Enregistrer un commentaire