31.10.12

Monokle - Tesaurus [iD.053 / iD.EOLOGY 2009]


 

Le duo Russe Monokle nous a préparé un voyage dans les contrées figées de la Russie. De paisibles prairies balayées par le vent, propice à l'évasion.
Leur electronica touchant parfois au post-rock fait la par belle à l'expérimentation et la recherche de mélodies parfaites.

Bear and mug nous fait décoller doucement avec sa mélodie au piano appuyée par ses guitares entêtantes, on entre dans un monde cosy et détendu. Ici pas de stress, juste le calme.

Steppe suit sur la même voie, la guitare est superbe, les notes s'étirent à l'infini pour créer un véritable havre de paix, le genre de morceau d'ambient qui vous happe à la première note. C'est intense et magnifique, un des meilleurs que j'ai entendu dans le genre.

Mayya est mélancolique sans être triste, la guitare saturée se noue avec le synthé et nous embarque dans un envol aérien comme seul Tortoise sait le faire.
Monokle continue de nous promener sur Fir, les percussions lointaines battent la mesure avec gravité comme pour nous rappeler que cette ballade loin de tout peut s'arrêter à tout moment.

A l'ombre des montagnes bienveillantes, se cachent des vallées sombres et inanimées. Sur Nut brain l'atmosphère s’assombrie, le piano devient glacé, les guitares vrombissent sans jamais exploser. C'est juste beau.

Magic Go !sonne comme un accéléré d'une journée ensoleillée, le rythme est rapide et clair, les mélodies s'éparpillent en ritournelles joyeuses, là encore la bonne humeur communicative qui s'en dégage fait du bien !

Le voyage se termine, Transit nous emporte sur ses vagues d'ambient à la texture aérienne.

La force de Monokle est d'avoir sut condenser leurs idées sur des morceaux assez courts. On ne se lasse pas, les morceaux s'enchainent en gardant la même tonalité. Je dirais même que certains passages auraient mérités d'être rallongés de plusieurs minutes tellement c'est agréable.

Une pépite entre le chill-out le post rock et l'idm qui reste très facile d'écoute.


Monokle - Fir



Monokle - Tesaurus [iD.053 / iD.EOLOGY 2009]
Mirror

Comments ( 0 )

Enregistrer un commentaire